Examen VTC

Des questions qui font parler

L’examen VTC fait couler beaucoup d’encre. En cause : des questions jugées trop difficiles et un taux de réussite « en chute libre ». L’APCMA s’inscrit en faux, tout comme l’UNT qui rappelle que cet examen apporte la preuve du professionnalisme des taxis et des compétences nécessaires pour exercer ce métier.

Cette page est réservée aux adhérents de l’UNT.