Loir-et-Cher société

Transports de malades : des taxis moins sollicités

La Nouvelle République

Les taxis déplorent une diminution des bons de transports de malades assis, entraînant une baisse de leur activité et une inégalité des soins selon eux.

Cette page est réservée aux adhérents de l’UNT.